Sites & promenades

Les Ramiers

Des sentiers sinueux et vallonnés, tracés par les multiples passages des cyclistes, joggeurs et autres promeneurs, offrent l'occasion de découvrir une nature presque vierge.

Les ramiersEn longeant le fleuve, qui, en cette période, laisse de grandes plages de galets blancs et invite à une sieste tranquille sous les ombrages des arbres de l'orée du Ramier, on écoute le roulis des flots garonnais sur les cailloux et galets qui tapissent le fond de la rivière. Les multiples sentiers traversent les fourrés et emportent les promeneurs sur les allées larges, majestueuses, entretenues, des sept lacs des « Quinze sols », paradis des pêcheurs du club beauzello-blagnacais qui prennent grand soin des routes et des lacs.

La promenade autour de ces pièces d'eau est une véritable leçon de « Nature », à sa guise, chacun peut, observer et même photographier les multiples espèces d'oiseaux. Les plus chanceux, qui se lèvent de bonne heure, pourront apercevoir, des hérons cendrés pensifs au milieu d'un étang avant de les admirer s'envoler au moindre bruit.

Il faut bien une heure et demie pour faire le tour de ces splendeurs. Même par grande canicule, ce lieu hors du temps accueille volontiers les promeneurs en quête d'un peu de fraîcheur, au bord de ces lacs

Pour accéder à ce lieu magique, il faut passer par le parking du Ramier de Beauzelle, direction du moulin de Naudin. Coté Blagnac on arrive par le chemin du Tiers état. Cinquante hectares de nature à la portée de tous !

La Forêt de Bouconne

La forêt de Bouconne est constituée de :
- 2 017 ha de forêt domaniale
- 374 ha de forêt de collectivités
- 466 ha de bois de particuliers

Forêt de BouconneCe massif forestier situé à proximité immédiate de la communauté urbaine de Toulouse constitue le seul massif forestier dans un rayon de 30 km autour de Toulouse. Elle fait environ 11 km de long et 4,5 km de large.

Afin de protéger cette forêt de toute forme d’urbanisation, un projet de classement en forêt de protection est en cours.

Le massif forestier de Bouconne constitue un territoire naturel rare et précieux qui assure la pérennité d’un certain nombre d’écosystème. Cette forêt est constituée de nombreuses variétés d’essences : des chênes, des pins, des châtaigniers et des fruitiers tel que le pommier sauvage. Des espèces protégées y ont été répertoriées dont le Busard Saint Martin et le Pouillot Siffleur. La gestion de ce site permet de concilier l’accueil du public la protection des milieux et des paysages, la gestion de la faune sauvage ainsi que la production de bois de chauffage.

En 1833 est créé un chemin qui traverse toute la forêt dans sa plus grande longueur et qui reprend en partie le tracé du « chemin salinier ». Ce chemin permet de rejoindre le village de Mondonville à Pujaudran. Depuis le parking central de la forêt, l’on peut accéder « au parcours de santé » situé à droite de l’allée centrale.

Le secteur nord : Délimité par la route qui va de Lévignac à la nationale 224 s’étend jusqu'à Mondonville. C'est dans cette partie que l'on trouve : la base de loisirs, la tour de Chappe, l'étang de Bordette et l'ancien champ de tir.

La base de loisirs de Montaigut-sur-Save propose de nombreuses activités pour profiter de la nature en famille. Espaces de détente, d’expositions, piscine, terrains de tennis, mini-golf, mini-basket, volley, jeux d’enfants, point de départ de randonnées pédestres, aire de pique-nique et autres activités de plein air.

La Voie Verte

Cette Voie Verte découle du choix d’Airbus d’installer les chaînes d’assemblage de l’A380 à Toulouse-Blagnac, et de la création d’un itinéraire à grand gabarit pour acheminer par la route le fuselage et la voilure qui arrivent à Langon.

Voie verteIl a fallu aménager les routes, en créer de nouvelles (fermées la nuit quand passent les convois), et créer des voies dédiées à l’A380, mais autorisées aux piétons et aux cyclistes. Ces tronçons sont de vraies Voies Vertes !.

En Haute-Garonne, cela a entraîné la création d’une magnifique Voie Verte reliant Beauzelle, Cornebarrieu et Blagnac à la forêt de Bouconne, avec 3,5km de piste cyclable le long d’une nouvelle route, puis 9km de voie dédiée. 8km supplémentaires ont été aménagés le long de la N224, jusqu’à Ségoufielle (Gers), d’où l’on peut facilement rejoindre l’Isle-Jourdain.